2013 - Rénovation des pergolas

Préserver ces éléments structurels fondamentaux des outrages du temps.

2013 - Définition d’une collection-noyau

Créée en 1894 par Jules Gravereaux, la Roseraie du Val-de-Marne gère plus de 3 100 variétés réparties sur 16 000 rosiers. La conservation de ce patrimoine soulève aujourd’hui différentes questions, dont celles de l’authentification des variétés, de l’identification des doublons et des faux-synonymes.

 Dans la lignée de Jules Gravereaux, déjà soucieux de l’authentification et de la conservation des variétés, le Département du Val-de-Marne doit identifier le matériel végétal le plus représentatif et le plus précieux, afin d’assurer la préservation de ce patrimoine botanique unique.

=> L’enjeu est de définir une collection-noyau (ou core collection), c’est-à-dire une "sous-collection virtuelle" représentative de la diversité d’une collection de référence de ressources génétiques. Elle doit permettre de déterminer les variétés sur lesquelles porter prioritairement les interventions.

2012 - Numérisation des archives de la Roseraie

Afin d’assurer leur sauvegarde, les archives du musée de la rose ont été numérisées et dont une partie est consultable en ligne ainsi qu'aux Archives départementales.

Au fil du temps, Jules Gravereaux avait rassemblé, dans le musée-bibliothèque de la rose, quelque 11 000 objets relatifs à la rose et à son histoire. Plusieurs lots de documents ont été numérisés :

  • fiches manuscrites cartonnées du fichier Gravereaux ;
  • fiches des obtenteurs, imprimées sur papier ou plastifiées ;
  • collection du Journal des roses (452 numéros de janvier 1877 à août 1914) ;
  • collection du journal Les amis des roses (242 numéros de 1916-1996) ;
  • 951 catalogues de pépiniéristes.

2012 - Guide mobile de visite autonome
Soucieuse d’offrir à ses visiteurs des services de qualité, toujours plus utiles, la Roseraie du Val-de-Marne a développé son guide mobile permettant d’accéder à une mine d’informations concernant le jardin.

2011 - Réhabilitation du Pavillon normand
Des travaux pour améliorer l’accueil et préserver le patrimoine de la Roseraie

 travaux du Pavillon normand

2010 - La création d’un pupitre d’orientation en relief
Un outil de présentation du jardin, accessible aux personnes en fauteuil et aux personnes mal-voyantes.

2009 - La rénovation de la statuaire
Conserver le décor original imaginé par Jules Gravereaux ?

2008 - Le dôme de la Roseraie, un symbole menacé
Le Conseil général du Val-de-Marne et la Fondation du Patrimoine ont lancé une souscription publique dans le but de mobiliser des fonds pour restaurer cet élément remarquable de la Roseraie.